LA THÉRAPIE DE COUPLE

Accueil | Les thérapies | La thérapie de couple

DANS QUEL BUT ?

Qui a dit que le couple était exempt de détresse et de souffrance à une phase de sa vie? Déchiré entre la nostalgie des débuts idylliques, l’insupportable vécu de conflits et de tensions actuelles et l’angoisse de la séparation, vous vous retrouvez dans une situation paradoxale où souvent l’issue vous parait bien sombre. Tout comme une personne en difficulté peut demander de l’aide avec un espoir légitime d’être secourue, un couple peut effectuer une telle démarche afin d’éviter l’implosion. Bien évidemment, le thérapeute de couple n’est ni un avocat ni un magistrat, et donc il ne fait ni arbitrage, ni porte de jugements.

DANS LA PRATIQUE…

Souvent vous arrivez à bout de souffle en consultation psy… Il s’agit avant tout de vous sortir de ce cycle d’épuisement et de non-dits toxiques. Redonner au couple sa capacité d’épanouissement, c’est :

  • Vous redonner les moyens de fonctionner en vous aidant à soigner chacune de vos blessures passées,
  • Vous permettre de développer les conditions de soutien mutuel au sein de votre couple dans les épreuves de la vie,
  • Vous aider à développer l’espace de croissance de votre couple.

Une des clefs est d’améliorer la communication, souvent insuffisante ou en panne dans les couples qui peinent et pourtant indispensable pour exprimer ce qui convient et ce qui ne convient pas, pour demander un ajustement plutôt que d’attendre passivement et régulièrement en vain d’être deviné(e).

La seconde clé est d’identifier et définir les règles propres à votre couple :

  • Certaines sont explicites (si tu rentres tard, tu passes un coup de fil pour que je ne m’inquiète pas…)
  • d’autres implicites (elle s’occupe des devoirs des enfants puisqu’elle rentre plus tôt, …).

Ces règles régissent les interactions entre les partenaires. Qui fait quoi ? Qui a le droit de décider de ceci ou de cela ? Quand faut-il absolument concerter son conjoint ? On comprend aisément que si ces règles ne sont pas respectées, cela fait des étincelles. Ces règles dérivent notamment de la conception de chacun de l’intimité (faut-il tout se dire ou garder un jardin secret ?), de la force des demandes inconscientes (est-il réaliste d’attendre de l’autre une compréhension et un soutien inconditionnel ou est-il préférable de ne pas se reposer entièrement sur son partenaire afin de ne pas l’étouffer ?), de l’étendue des projections opérées sur l’autre, etc.

Le conflit éclate lorsqu’il n’y a plus concordance entre les points de vue inconscients. Derrière les prétextes invoqués pour chercher des noises à l’autre et provoquer une dispute se cachent, en général, des attentes beaucoup plus fondamentales qui, quand elles se font jour, se reconnaissent à l’ampleur des émotions qui émergent alors.

POUR QUI ?

Cette thérapie concerne tous les couples ayant le désir d’améliorer leur communication, de résoudre des conflits non réglés ou d’aborder ensemble une problématique à venir.

QUELLE DURÉE ENVISAGEABLE ?

Les thérapies de couple peuvent durer de 3 mois à 1 an, la fréquence est d’une séance par semaine puis une séance toutes les deux semaines en phase de consolidation.