LES CONSULTATIONS SOUFFRANCE AU TRAVAIL

Accueil | Les thérapies | Les consultations souffrance au travail

DANS QUEL BUT ?

Vous faites face à une situation difficile au travail et vous avez besoin de conseil. Vous avez le sentiment d’être dans un environnement sujet aux risques psychosociaux et vous ressentez un mal-être. A titre d’exemple, vous vivez :

  • Des difficultés relationnelles au travail,
  • Des conflits et tensions interpersonnelles au travail,
  • Un sentiment de surcharge au travail,
  • Une perte de sens au travail,
  • Un sentiment de dévalorisation et baisse d’estime de soi,
  • Du stress et de l’anxiété (liés à un changement de poste, une réorganisation,une réorientation de carrière, une évolution de responsabilités…),
  • De l’angoisse,
  • Des somatisations diverses (dorsalgies, migraines, « boule au ventre »…),
  • Une dépression liée au travail,
  • Un traumatisme lié au travail,
  • Une phobie du lieu de travail,
  • Un burn-Out,
  • Du harcèlement au travail,

Le but étant que vous puissiez bénéficier d’un espace de parole neutre et bienveillant, ainsi que de conseils et d’orientation pour traiter au mieux la situation d’un point de vue psychologique, pragmatique et avec un spécialiste ayant aussi un filtre « entreprise ».

DANS LA PRATIQUE…

Il s’agira de vous apporter une prise en charge adaptée aux problèmes que vous rencontrez. Vous permettre ainsi de travailler sur vos vécus internes pour que vous puissiez retrouver les ressources émotionnelles et psychiques qui vous font défaut. Le travail thérapeutique aura pour objectif de vous aider à développer une prise de distance émotionnelle suffisante pour gérer la situation au mieux de vos intérêts et vous permettre d’identifier des choix interactionnels et stratégiques pour retrouver un équilibre dans la relation au travail.

POUR QUI ?

Toute personne, quelque soit son statut ( manager, cadre, employé) ressentant un malaise dans son travail.

QUELLE DURÉE ENVISAGEABLE ?

La durée dépendra de l’intensité du problème abordé, une séance, deux… mais parfois aussi 3 à 6 mois.