MA FAÇON DE TRAVAILLER

Accueil | Ma façon de travailler

Dans ma pratMeryem Bennaniique de psychologue et de psychothérapeute, je privilégie tout particulièrement l’alliance thérapeutique… Cette alchimie du lien, professionnalisée et professionnalisante qui instaure les conditions de succès du travail thérapeutique. Elle implique une relation de confiance qui s’installe au fil de l’eau entre le patient et le thérapeute. Elle est bien sûr conditionnée par le cadre que je vous offre, qu’il soit formel : respect des horaires, chaleur du lieu, matériaux de travail, confidentialité et anonymat en amont et en sorti de séances; et aussi professionnel : le léger mieux, la sensation d’être écouté, l’envie de se reprendre en main, de trouver ou de mettre en place des solutions, tous ses petits signaux qui vous font dire que les moyens de la guérison sont mis en place ….

En plus de m’inscrire résolument dans une démarche intégrative, j’ai pour habitude de privilégier l’échange, la compréhension….Donner du sens au non sens, rendre intelligible ce qui peut vous sembler opaque…finalement rendre « normal », l’anormal… Vous pouvez tout comprendre à votre rythme, je suis responsable de ce rythme, de l’information qui vous sera utile pour avancer… non celle qui vous figera dans vos résistances. Vous l’aurez compris, je suis une psy qui parle, et pourtant le silence sera parfois nécessaire.

Bennani Meryem

Indépendamment de ce qui se dit en séance, le processus de séance a, à mon sens toute son importance…. Un baromètre des émotions – les vôtres mais aussi les miennes – nécessaires à jauger en début et fin de séance. Vous pouvez exprimer des propos et ressentir une colère émerger suite à une de mes réactions… soit, exprimez là, nous sommes en plein dans le travail. Pour ma part, la liberté que je vous octroie, et qui est indispensable, je me l’octroie aussi. Bien sûr, tout est dans la forme, mais je n’aurai aucun mal à vous dire, que là « vous remplissez votre heure, et que vous parlez sans dire »…. Et cela fait aussi parti du travail thérapeutique.

La souffrance, souvent présente au cours des séances, on ne peut y déroger…Cependant, je la différencie fondamentalement à la douleur que vous pouvez ressentir entres deux séances. Une conviction, il est inutile d’inscrire son vécu thérapeutique dans cette douleur, celle-ci peut être atténuée, voir apaisée….Dans ma pratique, j’ai mes petites astuces pour vous soulager….

Enfin, le corpus, le référentiel thérapeutique…. il est multiple, bien sûr les classiques de la psychologie (Freud, Lacan, Jung…) continuent à bercer mon travail, et pourtant, les courants humanistes et existentialistes me séduisent au plus haut point, Carl Rogers, l’école de Palo Alto,Shultz…. Irvin Yalom est le psychothérapeute contemporain auquel je m’identifie le plus en tant que praticienne ; sa pensée, sa posture, son intelligibilité font de lui, à mon sens un « psy de la cité ».
Mon référentiel, je le souhaite aussi plus large, la philosophie, la sociologie, les arts, sont tout autant des univers qui alimentent ma posture thérapeutique.
Et je terminerais, cette courte présentation sur ma façon de faire, par cette belle citation d’Irvin Yalom :

Quelles techniques ai-je employées ? Je crains que vous n’ayez pas compris. Ma technique consiste à abandonner toute technique !

IRVIN YALOM